Customiser ses chaussures

Écrit par les experts Ooreka

Customiser des chaussures est une façon simple et peu coûteuse d’obtenir un style personnalisé, unique et sur-mesure. Peinture, broderie, dessin, teinture : les méthodes de customisation sont nombreuses et faciles à réaliser. N’hésitez pas à mélanger les techniques, en colorant d’abord vos chaussures avec de la peinture ou de la teinture, avant de les décorer avec des feutres. Vous pouvez par exemple teindre vos chaussures en rouge, ajouter des pépins dessinés au feutre noir et des lacets verts, et vous obtiendrez ainsi des tennis pastèque ! Suivez ces quelques conseils pour customiser ses chaussures et trouver celles qui répondent à vos envies.

1 Préparez vos chaussures pour les customiser

Quel que soit le type de chaussure et la méthode choisie pour les customiser, n'oubliez pas les étapes préliminaires :

  • Vérifiez l'état des chaussures à personnaliser. Si elles demandent à être réparées, faites-le avant d'entamer la customisation.
  • Nettoyez les tâches et essuyez soigneusement pour obtenir une surface de travail propre et lisse, sans poussières ni résidus, même avec des chaussures neuves.
  • Retirez les étiquettes s'il y en a.
  • Rassemblez le matériel nécessaire et protégez votre espace de travail.
  • Si vous manipulez des peintures ou teintures, portez des gants.

Bon à savoir : lavez vos chaussures, mais ne les traitez pas et ne les cirez pas, en particulier si vous pensez appliquer de la colle, de la peinture ou un feutre à la surface. Les produits d'entretien pourraient modifier l'adhérence de la colle ou de la peinture sur les chaussures.

2 Customisez vos lacets de chaussures

La méthode pour changer de couleur de lacets est simple et peu coûteuse, mais permet de customiser efficacement n’importe quel modèle de chaussures à lacets, des tennis aux godillots.

  • Remplacez les lacets par des rubans de satin colorés, des cordons, ou même des rubans tressés.
  • Accrochez des breloques aux lacets : pompons, perles, grelots, etc. Il existe même des « bijoux pour œillets » dans certaines boutiques branchées.
  • Utilisez deux lacets de couleur différente par chaussure, ou teignez la moitié d’un lacet blanc.
  • Variez l’enfilage des lacets : croisés, parallèles, superposés, etc.

Conseil : pour customiser des tongs, coupez simplement les lanières. Tressez des bandes de jersey ou des rubans, et passez-les dans les trous. Faites des nœuds pour les maintenir sous la semelle.

3 Customisez vos chaussures avec de la teinture

La teinture permet de colorer, de créer un effet de dégradé ou tie and dye sur des chaussures en toile. Seules les parties textiles retiennent la teinture, le plastique de la semelle peut éventuellement se colorer très légèrement, sans changer totalement de couleur. Une semelle en corde, en revanche, absorbe la teinture. Les œillets en métal, filets ou fils synthétiques ne prennent pas non plus la couleur.

Bon à savoir : Utilisez cette technique pour customiser des chaussures blanches ou claires, de préférence des tennis ou espadrilles en toile. Selon les matériaux des chaussures, elle peut également convenir pour customiser des ballerines ou des chaussures à talons.

  • Choisissez une ou plusieurs couleurs de teinture, et préparez un ou plusieurs bains de couleur, selon les instructions du paquet.
  • Enfilez des gants.
  • Ajoutez du gros sel dans l'eau pour fixer la couleur.

Cas 1 : pour un résultat uniforme

  • Saisissez les chaussures par le talon, puis plongez-les très doucement dans le bain de teinture, en commençant par le bout avant.
  • Maintenez-les sous l'eau, en plaçant vos doigts à l'intérieur : si vous les maintenez par le talon, vos doigts empêchent la teinture de prendre uniformément et laissent une trace sur la toile.
  • Plus longtemps les chaussures restent dans la teinture, plus la couleur a le temps de prendre. Pour un résultat intense, suivez les instructions du paquet ; pour un résultat pastel, ressortez les chaussures aussitôt.
  • Laissez sécher complètement.

Cas 2 : pour un effet dégradé

  • Plongez les chaussures entièrement dans le bain de teinture, puis ressortez-les aussitôt.
  • Plongez-les à nouveau aux trois quarts, en laissant le talon à l'air, et ressortez.
  • Recommencez ainsi en plongeant de moins en moins loin, jusqu'à ce que le bout des chaussures soit plus sombre que le reste.
  • Laissez sécher complètement.

Bon à savoir : si vous souhaitez conserver la couleur d'origine des chaussures pour la fin du dégradé, plongez la pointe des chaussures dans la teinture, ressortez-les aussitôt, puis étirez la couleur vers l'arrière à l'aide d'une éponge humide.

Cas 3 : pour un effet dégradé multicolore

  • Procédez de la même façon, mais en alternant les bains de peinture, de la plus claire à la plus foncée : plongez les chaussures entièrement dans le premier bain de teinture, jaune par exemple, puis ressortez-les aussitôt.
  • Plongez-les à nouveau aux trois quarts, en laissant le talon à l'air, dans le second bain de teinture, orange par exemple, et ressortez.
  • Recommencez ainsi en plongeant de moins en moins loin, jusqu'à ce que les couleurs se succèdent : jaune, puis orange, puis rose, puis rouge, puis violet, par exemple.
  • Laissez sécher complètement.

Bon à savoir : si vous souhaitez que les semelles ou d'autres parties demeurent parfaitement intactes, protégez-les avec du scotch, et nettoyez-les juste après. Attention, cette technique ne fonctionne que sur des surfaces lisses, comme les semelles ou les parties en plastique : sur de la toile, la teinture passerait sous le scotch. Vous pouvez également appliquer la teinture en tapotant avec une éponge ou un chiffon humide, si vous êtes plus à l'aise ainsi.

4 Customisez vos chaussures avec des feutres ou de l’eau de javel

Les feutres textiles permettent de customiser très simplement toutes les chaussures en toile, en dessinant sur leur surface. La couleur se fixe parfois avec la chaleur d'un fer à repasser ou d'un sèche-cheveux.

  • Posez du scotch sur les parties à protéger, ou utilisez-le pour délimiter les zones à décorer, comme un pochoir, afin de tracer des lignes droites, des motifs en zig-zag, etc.
  • Dessinez directement sur les chaussures avec vos feutres, ou tracez les motifs de votre choix au préalable avec un feutre pour tissu lavable, avant de repasser dessus.
  • Colorez les motifs selon vos envies.
  • Fixez la couleur selon les indications des feutres.

L'eau de Javel permet également de dessiner des motifs sur vos chaussures en toile foncée.

  • Imbibez un coton-tige ou un petit pinceau dans une coupelle d'eau de Javel, ou achetez un feutre doté d'un réservoir à remplir vous-même, vendu en magasin de loisirs créatifs.
  • Dessinez délicatement sur le tissu foncé. Attention, le résultat peut nécessiter quelques secondes pour apparaître, et devenir de plus en plus intense. Revenez-y plusieurs fois si besoin, mais ne vous précipitez pas.
  • Une fois le résultat satisfaisant, rincez la surface des chaussures avec une éponge imbibée d'eau.
  • Laissez sécher complètement.
  • Teignez ensuite vos chaussures ou peignez-les si vous le souhaitez, la couleur prendra sur les zones devenues blanches.

Bon à savoir : n'utilisez pas cette méthode avec des enfants à proximité, protégez vos vêtements et portez obligatoirement des gants.

5 Customisez vos chaussures avec de la peinture

Les peintures pour tissu fonctionnent généralement sur le même principe, mais s'appliquent au pinceau : elles permettent de colorer des surfaces plus importantes. Il existe des peintures conçues spécialement pour le cuir.

  • Dessinez les motifs au feutre lavable ou délimitez les zones à peindre avec du scotch.
  • Protégez également les zones qui doivent rester intactes avec le scotch. Si vous utilisez des bombes de peinture, protégez la zone de travail, portez des gants et un tablier.
  • Appliquez la peinture avec un pinceau adapté pour remplir une surface ou dessiner des motifs. Réservez les bombes pour colorer de grandes surfaces sans traces de pinceau.
  • Fixez la peinture si les instructions vous le demandent.

Bon à savoir : si vous utilisez une bombe de peinture, remplissez la chaussure de papier pour éviter d'en peindre l'intérieur.

Cas 1 : pour créer un effet marbré avec de la peinture textile

  • Préparez plusieurs godets de peintures de différentes couleurs, mélangées avec un peu d'eau.
  • Recouvrez un grand bac ou plateau de mousse à raser, puis répartissez les différentes couleurs à sa surface, en filets ou avec une pipette.
  • Utilisez une pique à brochette ou une fourchette pour dessiner les volutes de votre choix à la surface.
  • Tamponnez les parties de la chaussure à teindre à la surface de la mousse, délicatement, sans les plonger dedans.
  • Essuyez le surplus de mousse.
  • Laissez sécher complètement.

Cas 2 : pour créer un effet tacheté avec des restes de peinture

  • Protégez au préalable les semelles et zones à conserver intactes. Protégez également la surface de travail et enfilez un tablier.
  • Choisissez une ou plusieurs couleurs dans des restes de peinture murale. Évitez la gouache ou l'acrylique, qui ne résisteront pas à la pluie ou au lavage.

Astuce : s'il vous manque une couleur précise, pensez aux échantillons de peinture murale peu onéreux.

  • Exploitez la mode des taches de peinture et arrosez vos chaussures, quelle que soit leur matière, de jets et gouttelettes avec une brosse, un pinceau, ou simplement en la laissant couler.
  • Laissez sécher complètement.

6 Customisez vos chaussures avec des perles

Les perles permettent d’ajouter de la couleur, une touche féminine ou une pointe d’originalité à des chaussures trop classiques. Utilisez cette technique pour customiser des chaussures qui dégagent le pied, de préférence : sandales, escarpins, ballerines… Le résultat est plus spectaculaire sur des chaussures à talons, en plaçant plusieurs rangs de perles sur le coup de pied, comme des brides. Si vous choisissez des chaussures basses, réduisez la taille des perles, ainsi que leur nombre.

Bon à savoir : ces « chapelets » de perles risquent de bouger à chaque pas. Évitez les perles qui peuvent griffer ou blesser, voire filer les collants, et laissez cette méthode de customisation de côté si vous ne supportez pas de sentir les perles remuer en marchant. Procédez de la même façon avec un ou plusieurs rangs de chaînes.

  • Choisissez un emplacement pour customiser vos chaussures avec des chapelets de perle.
  • Mesurez la longueur des « chapelets » nécessaires et déterminez leur nombre.
  • Coupez des fils solides ou des rubans à la bonne taille.
  • Choisissez des perles assorties ou mélangées et enfilez-les sur les fils ou rubans.
  • Collez les rubans avec de la colle extra-forte sur les chaussures, ou cousez-les s’il s’agit de fils. Sur des chaussures à brides, vous pouvez également attacher les fils dans les boucles.

Bon à savoir : si vous placez les rubans de perles comme des brides, sur le dessus du pied, prévoyez suffisamment d’espace pour enfiler vos chaussures sans casser les rubans. Pour créer des brides serrées, collez une extrémité des rubans d’un côté de la chaussure, la seconde sur un bouton pression ou une moitié d’aimant. Collez ensuite la seconde moitié du bouton pression ou de l’aimant sur la chaussure, pour pouvoir ainsi ouvrir les brides à l’enfilage.

7 Customisez vos chaussures avec des paillettes

Les paillettes permettent d’offrir une touche de folie à toutes les chaussures. Pour customiser des tennis, des ballerines, des bottines, des derbies et beaucoup d’autres, pailletez simplement une partie de la chaussure. Choisissez de préférence des chaussures qui accrochent, en toile ou en peau notamment. La technique est moins durable sur des chaussures en cuir : les paillettes accrochent moins et peuvent finir par tomber.

  • Recouvrez la surface des chaussures destinée à recevoir les paillettes avec de la colle : utilisez de la colle pour tissu sur des chaussures en tissu, en toile ou en peau. Pour du cuir, choisissez plutôt du vernis-colle. Étalez-le sur toute la surface au pinceau.
  • Saupoudrez les paillettes en couche épaisse sur toute la surface. Vous ne devez plus voir la colle.
  • Secouez légèrement pour faire tomber le surplus, puis laissez entièrement sécher.
  • Secouez à nouveau et fixez avec une bombe de vernis en spray.
  • Laissez entièrement sécher.

Bon à savoir : vous pouvez également utiliser de la colle et des paillettes en bombe.

8 Customisez vos chaussures par collage

Il est possible de coller plus ou moins n’importe quel accessoire sur des chaussures pour les customiser. Même si leur durée de vie est parfois courte, il suffit de prévoir un stock d’avance et de remplacer les accessoires à mesure qu’ils tombent.

  • Choisissez une colle extra-forte adaptée au matériau de vos chaussures : plastique, cuir, toile…
  • Choisissez vos accessoires : cabochons, perles, strass, clous, nœuds, pompons, bijoux, coquillages, galons, rubans…
  • Si vous suivez un motif compliqué, dessinez-le avec un feutre lavable avant de commencer.
  • Déposez ensuite un point de colle à l’emplacement de chaque pièce à coller.
  • Apposez les pièces une par une, en les maintenant quelques secondes à chaque fois, avant de relâcher et de passer à la suivante.
  • Laissez sécher complètement la colle avant de manipuler.

9 Customisez vos semelles de chaussures

Customiser des chaussures en peignant les semelles est à réserver aux chaussures à talons. Sur des chaussures plates, le résultat est quasiment invisible et très peu durable.

  • Protégez la chaussure avec du scotch, posé jusqu’au bord de la semelle. Protégez le talon de la même façon. Si vous avez du mal à manipuler le scotch, enveloppez le talon dans du film alimentaire.
  • Si vous choisissez une couleur unie, peignez directement la semelle avec une bombe de peinture, en respectant la distance indiquée sur l’étiquette. Laissez sécher et posez une deuxième couche.
  • Si vous choisissez des motifs, utilisez le scotch pour dessiner des rayures ou des chevrons « en creux » sur la semelle, comme avec un pochoir : le scotch doit laisser libre le motif à peindre, recouvrir la partie qui reste de la couleur d’origine. Peignez et laissez sécher, puis retirez le scotch !

Conseil : procédez de la même façon en peignant le talon de vos chaussures, uniquement.



Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !