Sommaire

 

Le pédicure-podologue a une fonction paramédicale.

Pour les soins du pied, on peut être amené à s'adresser à plusieurs types de spécialistes :

Le pédicure-podologue soigne le pied et ses déformations

Le pédicure-podologue effectue des soins sur les affections du pied ou des ongles du pied, sur prescription médicale. Il est également habilité à exercer des soins sans prescription, mais ils ne pourront alors pas être remboursés par la Sécurité sociale.

Le métier de pédicure-podologue comprend deux facettes :

  • les soins de pédicurie ;
  • les soins de podologie.

Pédicure-podologue : la pédicurie

Le pédicure-podologue est chargé de la surveillance des problèmes superficiels du pied, c'est la partie que l'on nomme la pédicurie. Il doit alors diagnostiquer et traiter toutes les atteintes cutanées comme :

Pédicurie

Article

Lire l'article Ooreka

Pédicure-podologue : la podologie

Le pédicure-podologue peut également traiter des pathologies plus graves et les malformations du pied :

  • qu'elles soient d'origine héréditaire comme un pied bot ou des pieds creux ;
  • qu'elles apparaissent suite à un accident comme l'hallux rigidus ;
  • qu'elles se soient développées à cause de mauvaise posture ou du port de chaussures inadaptées comme pour les cas d'orteils en griffe.

Pour remédier à ces affections, le pédicure-podologue dispose de plusieurs solutions :

Podologie

Article

Lire l'article Ooreka

Quand consulter un pédicure-podologue ?

N'attendez pas d'avoir mal pour pousser la porte d'un pédicure-podologue ! L'apparition d'une gêne lors de la marche doit automatiquement vous mener à aller le consulter. Il pourra ainsi prévenir l'arrivée de cors, d'ongle incarné ou de déformation.

À titre préventif, il est conseillé de consulter un pédicure-podologue régulièrement (une fois par an), même si l'on ne ressent aucune gêne ou douleur. Le podologue pourra ainsi détecter en amont le moindre problème.

Pédicure-podologue : qui est concerné ?

Le pédicure-podologue travaille avec un public varié. Cependant, la surveillance du pied doit être plus régulière chez :

  • les diabétiques, dont les affections du pied peuvent entraîner des complications invalidantes ;
  • les artéritiques, pour les mêmes raisons,
  • les sportifs ;
  • les personnes âgées ;
  • les jeunes enfants, etc.
Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Soins du pied

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider